Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mano a mano

ODESSA, LES CADETTES DE L’ECOLE NAVALE

1 Septembre 2017, 09:57am

Publié par mano a mano

 

Un film de Agnieszka Ziarek

12' / France 3 / Thalassa

Elles ont 18 ans, défilent en rang serré, mais en jupe et en chignon dans une Ecole à plus de 80% masculine : Julia, Tania, Ira ont choisi d’être juristes, spécialistes  du  droit maritime ou bien capitaines de navires au long cours. Pour réaliser leur rêve, 5 années d’études les attendent à la prestigieuse Académie navale d’Odessa, en Ukraine. Depuis deux ans, l’Ecole a ouvert ses portes aux filles. Une aubaine, mais aussi un paradoxe dans un pays qui n’a presque plus de navires battant pavillon ukrainien mais qui continue de former des spécialistes de haut niveau.  Après l’effondrement de l’Union Soviétique et l’accès à l’indépendance de l’Ukraine, l’ancienne puissance occupante a récupéré les bateaux les plus neufs, les autres sont partis à la casse.

Cette année, l’Ecole fête ses soixante ans. Les anciens professeurs ont ressorti leurs médailles soviétiques pour assister à la cérémonie.

Quant aux jeunes, ils ont déjà l’esprit ailleurs, un peu au large : en apprenant l’anglais de façon intensive, ils espèrent pouvoir s’enrôler sur un navire étranger (grec, dans la majorité des cas) et gagner un salaire en dollars- une monnaie bien précieuse dans un pays en difficulté économique. Ce départ de jeunes diplômés ne semble pas pour autant gêner les dirigeants de l’Ecole, qui parlent même, d’un « retour sur investissement » : l’argent -entre 500 000 à 1 milliard de dollars par an- est, selon eux, de toute façon dépensé en Ukraine, à travers différents investissements que les marins font dans le pays.