Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mano a mano

SANS BLESSURES APPARENTES

6 Septembre 2017, 10:05am

Publié par mano a mano

 

Un film de Jean-Paul Mari & Franck Dhelens

52' / France 2

Un million et demi de soldats américains et canadiens ont servi en Irak et en Afghanistan. Un vétéran sur trois souffre de « Névrose post-traumatique ». Sur les 600 000 hommes revenus, un tiers : « LES DAMNES DE LA GUERRE » sont déjà passés par les hôpitaux militaires : la guerre rend fou.

« Je suis grand reporter, et cela fait trente ans que je couvre les guerres du monde. Au début, je ne savais pas ce qui m’attendait. Massacres, charniers, tortures et viols… J’ai plongé dans la nuit. Très vite, j’ai remarqué ces hommes, que la guerre a rendu fous : héros terrorisé par ses cauchemars, ancien commando soudain muet ou vétéran qui se tire une balle dans la bouche.

Ce mal, étrange, est aussi répandu que tabou. Rwanda, Bosnie, Irak, Algérie, Vietnam, Liban… De partout, les hommes reviennent brisés. Depuis ce jour où ils ont rencontré la mort, dans la gueule d’un fusil, le regard d’un ennemi ou les yeux d’un ami. Rencontre interdite : « Pas plus que le soleil, la mort ne peut se regarder en face » disaient les Anciens ». Jean-Paul Mari, Grand Reporter au Nouvel Observateur, auteur de « Sans blessures apparentes », éditions Robert Laffont, 2009.

Afghanistan, Sud-Liban, Bosnie, Rwanda… Dix à quinze mille militaires français vivent en permanence sur le terrain. 45 000 soldats français sont envoyés à l’étranger chaque année. Quelques-uns sont blessés ou tués, la plupart reviennent sains et saufs. Mais les autres, sans blessures apparentes, souffrent d’un mal invisible.  Combattants et non-combattants, professionnels de la guerre, humanitaires et journalistes, aucune catégorie n’est épargnée.

Que fait-on de la douleur de la guerre quand on en revient ? Comment traite-t-on ceux qui sont rongés par ce cancer de l’âme ?

Ce film est un voyage aux côtés de ces damnés de la guerre qui ne comprennent plus très bien dans quel monde ils reviennent et pourquoi.