Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mano a mano

LA SHOAH PAR BALLES

6 Septembre 2017, 10:30am

Publié par mano a mano

Un film de Romain Icard
90' / France 3

Entre 1941 et 1944, près d’un million et demi de Juifs d’Ukraine ont été assassinés suite à l’invasion  de l’Union soviétique par l’Allemagne nazie. L’immense majorité est morte sous les balles des Einsatzgruppen (unités de tueries mobiles à l’Est). Ces premières tueries seront les prémices de la Solution Finale dans toute l'Europe. A l'Est, il n'y avait ni camp d'extermination, ni chambres à gaz. Ici, les juifs étaient tués d'une balle dans la tête et abandonnés dans des fosses. Le Père Patrick Desbois revient sur les traces  de ces tueries. Pendant la deuxième guerre mondiale, son grand-père avait été déporté au stalag 325 à Rawa Ruska avec 25 000 Français. Lors de leur  journées de travail, ils avaient croisé des juifs du ghetto, ils avaient même assisté à des exécutions sommaires de juifs. Ils étaient « condamnés à voir… ».  Le récit des souvenirs de son grand-père avaient marqué à jamais le Père Patrick qui, aujourd'hui, cherche à comprendre le calvaire des juifs de l’Ukraine.

A la recherche des témoins de l'époque, et des sites d'extermination, il sillonne toute l'Ukraine. Les témoignages – d’abord hésitants - s'accumulent et permettent de retrouver les corps des victimes. Son travail le mène aussi aux Etats Unis où sont installés la plupart des survivants. Ainsi, le prêtre remet ces morts dans l'Histoire tout en essayant de leur donner une sépulture digne.

Un film important sur une histoire peu connue de la Shoah. Un film avec un ton juste. C’est l’engagement du Père Dubois et les souvenirs des témoins, âgés de 12 à 18 ans à l’époque des faits, qui portent l’histoire. Ils ont tout vu, tout ressenti. Ils ont vécu plus de 65 ans avec ces images dans leurs têtes. Beaucoup n’en avaient jamais parlé – mais ils se souviennent de chaque minute comme si c’était hier…