Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mano a mano

LE PLUS GRAND MARCHE DU MONDE

13 Août 2005, 13:36pm

Publié par mano a mano

Un film d'Aurine Crémieu et Bernard Ollivier
Route de la soie de l'Asie centrale à la Chine

2 X 52' / Voyage

Istanbul est l’une des portes de la mythique Route de la soie. Cette route de 12.000 Kms reste, malgré les guerres et les révolutions, un grand axe de circulation des marchandises, des hommes et des idées. Beaucoup de choses ont changé depuis que Marco Polo l’a parcourue et contée dans son "Devisement du monde" il y a 800 ans, mais elle conserve une tradition intemporelle : le commerce.

 

De bazars en caravansérails, Bernard Ollivier, écrivain-voyageur, et François Dermaut, dessinateur, ont repris la route, traversant la Turquie et l’Iran pour aller à la rencontre des visages et des paysages qui jalonnent ce plus grand marché du monde.

Quittant Istanbul pour les plateaux d’Anatolie, ils croisent encore quelques familles nomades. L’exode rural vide les alpages et laisse des villages en ruines. A Erzurum, au Kurdistan, les enfants réapprennent une langue interdite pendant 80 ans, le kurde. Puis, au pied du Mont Ararat, sacré pour plusieurs peuples de la région, voici la frontière iranienne. Entrer dans l’ancienne Perse, aujourd’hui pays de la Révolution islamique, suscite un peu d’appréhension. Mais très vite, l’hospitalité des Iraniens charme les voyageurs qui, de Tabriz à Téhéran, se régalent des marchés pleins d’épices, de tapis précieux tissés de soie et d’or et de cafés de narghilés parfumés à la cardamome. Tout au long de la route, les caravansérails sont rénovés pour devenir de grandes étapes touristiques. On croise aussi des pèlerins, sur cette route de la soie, en chemin vers les lieux saints de l’Imam Ali. Et pendant ce temps là, au bord des rivières, la jeunesse iranienne prend du bon temps et ne dit pas non à la libre circulation des biens et des idées.